Back

Statistiquement, 1 agent de sécurité par station de métro

home

Pour le Député « S’il est appréciable de pouvoir être informé et alerté par les agents de prévention, le constat actuel démontre qu’il faut donner la priorité à la protection plus qu’à l’information et pourtant les chiffres présentés par le Gouvernement confirment l’absence de volonté politique en la matière. Cela représente moins de 4 personnes par station de métro et une seule pour les missions d’intervention pour les 69 stations ! Ridicule et dangereux autant pour les usagers que pour les agents d’intervention de la STIB eux-mêmes ! » Sans compter que de l’aveu même de la Ministre : « Les agents de prévention n’ont aucune compétence de contrainte ni de verbalisation, ils ne peuvent pas faire grand-chose »…

Philippe PIVIN, qui demande depuis des mois un véritable Plan coordonné pour la sécurité dans les transports en commun constate, le « néant gouvernemental dans la gestion de la sécurité de notre capitale et capitale européenne ! » En effet, la Ministre lui a répondu qu’ « un plan structurel est en discussion ». Le Député constate que le « Gouvernement face aux agressions médiatisées et aux grèves exerce le plus pur effet d’annonce pour cacher son vide d’initiative et d’imagination ! Inquiétant et malhonnête. »

 

Article de presse