Back

Il faut de l'ordre dans les statistiques bruxelloises

home

Un rapport d'octobre 2009 de la Police fédérale déconcentrée de Bruxelles concernant les vols qualifiés dans les habitations pour la période 2008 présente un taux surprenant de ces vols dans les habitations bruxelloises. Si le Moniteur de Sécurité 2008-2009 détermine que « 9 Belges sur 10 sont satisfaits de leurs policiers », que le cambriolage d'habitation n'est plus la crainte première des Belges et s'il faut se réjouir de ces chiffres, certains aspects de la méthodologie utilisée dans ce rapport et les données sur lesquelles se fonde celui-ci posent question. En effet dans ce document, Ganshoren se compose de 72.082 logements, Koekelberg 52.323 logements et, par exemple encore, Jette avec 149.088 logements.

Si évidemment, on rapporte de tels chiffres au nombre des faits délictueux, on obtient des résultats tout à fait éloignés de la réalité. Et si l'on devait d'aventure s'appuyer sur de tels rapports, on pourrait tout aussi bien mettre fin aux contrats de prévention, à l'octroi de primes à la techno-prévention ou à l'octroi d'avantages fiscaux liés à la protection des habitations ! Ces chiffres sont d'ailleurs en contradiction avec les préoccupations qui sont citées par les 37.000 Belges ayant répondu aux questions posées dans le Moniteur de sécurité.